Rationnel : Le CYP1A2 est un enzyme hépatique clé dans l’élimination de certains médicaments comme la théophylline, la tacrine, la tizanidine, l’olanzapine et l’antipsychotique de référence la clozapine (liste de substrats in vitro). Le CYP1A2 est inductible, en particulier par les produits inhalés de combustion de la cigarette mais également par les viandes grillées, les brocolis et les choux de Bruxelles. L’inductibilité du CYP1A2 est en grande partie conditionnée par un SNP C734A dans l’intron 1, dénommé CYP1A2*1F. Chez les fumeurs, les porteurs à l’état homozygotes ont une activité du CYP1A2 environ 40% plus élevée que chez les autres fumeurs.
Identification du SNP : rs762551
Fréquence du polymorphisme : Le polymorphisme CYP1A2*1F est un SNP dont la fréquence allélique est de 0,70 chez les Caucasiens et 0,65 chez les Asiatiques.
Fonctionalité du SNP chez l'homme : le SNP CYP1A2*1F est situé dans l’intron 1 du CYP1A2. L’allèle A est associé chez les fumeurs homozygotes pour l’allèle A à une activité du CYP1A2 environ 40% plus élevée que chez les autres fumeurs. Aucune conséquence chez les non fumeurs.
Indication du test de génotypage : résistance à la clozapine chez les psychotiques fumeurs en présence de concentrations plasmatiques basses inexpliquées (Eap C, J Clin Psychopharmacol 2004;24:214–219). 
Rendu de résultat : Homozygotes pour l’allèle *1F (CYP1A2*1F/(CYP1A2*1F) : chez les patients fumeurs, activité métabolique du CYP1A2 élevée, pouvant expliquer un sous dosage plasmatique en clozapine. Dans ce cas une augmentation des doses est conseillée.


Contact