Polymorphisme du CYP2C8    
Rationnel : Le CYP2C8 est un enzyme hépatique de phase I qui métabolise  des médicaments (liste de substrats in vitro), parmi lesquels un anticancéreux le paclitaxel, des antiabétiques oraux (repaglinide, rosiglitazone, pioglitazone), des antipaludéens (amodiaquine, chloroquine), des antiarythmiques (amiodarone) mais aussi des anti-inflammatoires non stroidiens (ibuprofen), l'acide trans-retinoique,  et une statine (la cerivastatine). 
Cet enzyme est aussi impliqué aussi au niveau du métabolisme de composés endogènes comme l’acide arachidonique, les métabolites formés comme l’acide epoxy-eicosatrienoique qui possède  des propriétés vasodilatatrices et anti-inflammatoires. Il existe 4 principaux polymorphismes génétiques décrits dans différentes populations. 
Un seul variant (CYP2C8*3) est bien reconnu comme associé à des concentrations plasmatiques circulantes plus basses, les autres variants allèliques présentent des résultats encore incertains concernant leur influence sur l’activité enzymatique.
Identification des SNP:  Un SNP principal a été décrit avec une traduction phénotypique, le CYP2C8*3. 
* L’ allèle CYP2C8*3 est le seul allèle qui a pour l'instant une traduction phénotypique. Il se caractérise par l’association de la substitution de deux acides amines (416G>A ; R139K, rs11577280 ;  et 1196A>G; K399R, rs10509681).
* Les autres allèles dont la traduction phénotypique est incertaine sont: 
    CYP2C8*2 (805A>T; I269F) (rs11572103). 
    CYP2C8*4 (792C>G ; I264M) (rs 1058930).
    CYP2C8*5 (A 475 deletion)
Fréquence du principal polymorphisme: La fréquence des homozygotes  pour l'allele CYP2C8*3 : Caucasiens (15%), Africains noirs (2-3%). 
Fonctionnalité des SNP: Les conséquences fonctionnelles sont à l'heure actuelle surtout perceptibles avec le variant CYP2C8*3. in vitro l'allèle CYP2C8*3 a été initialement associé à une baisse de l'activité de l'enzyme. En revanche, chez l'homme, les concentrations de substrats du CYP2C8 (rosiglitazone, pioglitazone et repaglinide) sont abaissées chez les porteurs de l'allèle CYP2C8*3.
Conséquence clinique des SNP :  Les conséquences cliniques de ces variants ne sont pas encore bien claires. Les sujets porteurs de l'allele CYP2C8*3 ont des concentrations plasmatiques légèrement inférieures à celles des sujets sauvages, sans traduction clinique bien établie pour l'instant, l'écart de concentrations observé entre les porteurs et non porteurs du variant CYP2C8*3 est modeste.
 Indication du test de génotypage : Pas en routine, Application en recherche
Rendu de résultat : Application en recherche.