FUOROPYRIMIDINES & DPD

La prescription des fluoropyrimidines (5-fluoro-uracile et capécitabine) doit être précédée d'un génotypage du gene DPYD codant pour la dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD). cf reco RNPGX 2017 (Quaranta et al). Adaptation de doses

en 2018, l'AMM des dérivés du 5-fluoro-uracile et capécitabine indique qu'il est préférable de pratiquer un phénotypage de la DPD en dosant l'uracilémie plutôt qu'un génotypage dont la sensibilté est inférieure au phénotypage. Cependant le phénotypage implique des conditions pré-analytiques strictes: di le prélèvement ne peut être rapidement acheminé au laboratoire il convient de centrifuger l'échantillon et d'adresser le plasma sous forme congelé +++.


IRINOTECAN & UGT1A1

La prescription de l'irinotécan doit être précédée d'un génotypage du gene UGT1A1 codant pour l'UDP glucuronosyl transférées 1A1. cf reco RNPGX 2017 (Quaranta et al). Adaptation de doses



PAGE EN CONSTRUCTION